Villa gallo-romaine à Blehen

En 1968, la Société d’Archéologie et d’Histoire de Waremme fouille une villa gallo-romaine, à Blehen.

L’Yerne, ligne de défense (Liège – Waremme)

En 1328, l’Yerne sert de ligne de défense au Prince-Evêque de Liège, DE LA MARCK Adolphe, qui s’en va attaquer Waremme.

Vicus gallo-romain à Braives

Vers 1962 (?), la Société d’Archéologie et d’Histoire de Waremme mène des recherches à Braives et met au jour un « vicus » gallo-romain, sur la chaussée romaine qui reliait Bavai à Cologne, à 14 lieues de Tongres.

Séparation des notaires De Laminne de Bex et Jadin (Waremme – Liège)

Le 22 mai 2017, le notaire JADIN Catherine cesse sa collaboration avec le notaire DE LAMINNE DE BEX Olivier, de Waremme, et installe son étude au n° 29A de la rue Ernest Solvay, à Liège. Elle a constitué une nouvelle société notariale, il y a quelques jours.

Le notaire Jadin crée une autre société (Waremme – Liège)

Le 19 mai 2017, JADIN Catherine-Ode-Stéphanie, natives de Nivelles, constitue la SPRL « Catherine Jadin, Société Notariale ». Le siège social est établi au n° 29A de la rue Ernest Solvay, à Liège.

Maître JADIN Catherine était associée avec Maître DE LAMINNE DE BEX Olivier, dans la SCPRL « De Laminne de Bex – Jadin, Notaires Associés », dont le siège est situé au n° 6 de l’Avenue Edmond Leburton, à Waremme (dans l’ancienne Maison REARD)

« Mentir » (Waremme)

En (?), SAVITSKAYA Eugène, de Waremme, publie le roman « Mentir », aux Editions de Minuit.

« Djeter à l’âwe »

En 1958, à l’occasion de la Fête des Moissons, un groupe de cultivateurs de Waremme fait revivre, de manière symbolique, la coutume de la décapitation de l’oie (« djeter à l’âwe ou taper à l’âwe).

La gare vicinale (Waremme)

En (?), la gare vicinale de Waremme est très importante (6 ou 7 lignes). Elle permet le transbordement des marchandises entre les réseaux SNCB et SNCV. Ses ateliers servent à l’entretien des locomotives. Ils permettent d’en accueillir 12, en même temps.

Les Moteurs Moës se développent

En 1945, la S.A. « Moteurs MOËS », de Waremme, agrandit ses bâtiments de la rue de Huy et engage du personnel supplémentaire.