Pollution du Geer (Waremme)

Vers 1935, à la saison betteravière, les eaux du Geer, à Waremme, se couvrent d’une épaisse couche de mousse blanchâtre.

Les décanteurs de la râperie (Waremme)

Vers 1935 (?), les décanteurs de la râperie de Waremme sont situés en bordure de la rue des Prés. Ils sont constitués de bassins successifs. Les eaux usées de la râperie passent de l’un à l’autre, y déposant une boue noirâtre, pour finalement se déverser dans le Geer, à hauteur du pont de la rue du Moulin.

Vente d’arbres (Waremme)

Le 16 octobre 1936, une vente publique de 17 arbres (14 ormes, 59 chênes, 35 érables et 9 noyers), croissant le long des routes:

  • Waremme – Moxhe
  • Waremme – Saint-Trond
  • Waremme – Tongres
  • Waremme – Huy

est organisée au bureau de l’Enregistrement et des Domaines, au n° 16 de l’Avenue des Tilleuls à Waremme.

Les décanteurs de Hollogne-sur-Geer

Depuis fin 2011, le site des décanteurs de Hollogne-sur-Geer est la propriété de la société « Hesbaye Frost » et est géré par NATAGORA.

Initialement, il a été aménagé pour décanter les eaux de lavage des betteraves sucrières traitées par la râperie de Hollogne-sur-Geer (qui a été active jusqu’en janvier 2009). 16 bassins de différentes dimensions ont été creusés en 2 zones couvrant 41 hectares. Au fil des années, les différentes retenues se sont comblées et ont formé une mosaïque d’étangs de profondeur variable et de friches plus ou moins humides. On peut y trouver une roselière à phragmites et massettes, ainsi que des saulaies. Bien que situé non loin du village, le site est entouré de champs, de prairies et de peupleraies. Il constitue un refuge idéal pour les oiseaux, dont on y a recensé plus de 350 espèces.

Des châtaigniers à Aineffe

En 1778, 30 châtaigniers sont plantés en 2 rangées, sur une longueur de 125 mètres, dans l’allée du château d’Aineffe.

Bassin écrêteur (Remicourt)

En 1999, la commune de Remicourt fait construire un bassin écrêteur pour remédier aux inondations dues aux crues régulière de l’Yerne.