Guillaume d’Atrive, Seigneur (Hollogne-sur-Geer)

Le 15 mars 1229, le Comte DE NAMUR Henri et son épouse la Comtesse DE NAMUR Marguerite concluent un accord avec le chevalier D’ATRIVE Guillaume. Celui-ci renonce à ses droits sur les hommes et à l’avouerie de l’église d’Andenne et reçoit en contrepartie tout ce que les premiers possèdent à Hollogne-sur-Geer et à Hosdeng.

L’avouerie de Geer

En 1235, l’abbé de Flône fait l’acquisition de l’avouerie de Geer (Jerra). Jusque-là, elle appartenait en alleu à LE VILLAIN Arnould et ses enfants. A partir de ce moment, il n’y aura plus d’avoué à Geer.

La liste catholique pour les élections communales (Waremme)

En septembre 1932, la liste électorale catholique (n° 1), pour les prochaines élections communales à Waremme, se présente comme suit:

  1. BEAUDUIN
  2. CLAES
  3. LECLOUX Lucien
  4. RENARD
  5. JEGHERS
  6. STAS
  7. HANLET
  8. MOTTET
  9. RENIER Victor
  10. SERVAIS
  11. MOËS

Projets de travaux (Waremme)

En octobre 1932, des projets de travaux pour améliorer la commune sont à l’étude:

  • Extension électrique
  • Chemin de Petit-Axhe
  • Ruelle « Mahiels »
  • Chemin de la Plate-Tombe
  • Chemin de la rue des Fabriques
  • Une deuxième section d’égoûts
  • Distribution d’eau
  • Aménagement de l’Ecole Moyenne
  • Pavage des rues du Centre

Fin de la coopération avec Electricité et Mécanique (Waremme)

Le 31 décembre 1932, la convention d’exploitation de la centrale électrique de Waremme, avec la Société « Electricité et Mécanique de Bruxelles », arrive à échéance. La commune envisage la reprise de la centrale par l’Intercommunale « Société d’Electricité du Pays de Liège ».

La centrale électrique (Waremme)

En 1932, le bénéfice net, retiré par la commune de Waremme de l’exploitation de la centrale électrique (avec la société « Electricité et Mécanique de Bruxelles »), s’élève à 62.000 francs.

Le Devoir (Waremme)

En 1932, le Parti Socialiste de Waremme publie la feuille électorale « Le Devoir », à l’occasion des élections communales du 9 octobre.

La Vérité (Waremme)

En 1932, le Cercle Catholique et la Ligue des Travailleurs Chrétiens publient le fascicule électoral « La Vérité », à Waremme, à l’occasion des élections communales du 9 octobre.

L’Hôtel de Ville (Waremme)

Avant 1900, le rez-de-chaussée de la tour de l’hôtel de ville de Waremme, situé à l’angle de la rue de Huy (qui deviendra plus tard la rue Joseph Wauters) et de la rue du Pont (qui deviendra plus tard la rue Hubert Stiernet), est occupé par une minuscule salle de garde, avec de vieilles portes massives bardées de ferrures. Un escalier étroit et tortueux donne accès au bureau du Secrétaire Communal, au premier étage.