Le budget communal (Remicourt)

Le 16 mars 2000, le conseil communal de Remicourt présente le budget de la commune:

  • Recettes:    133.917.259 francs
  • Dépenses:  130.472.048 francs
  • Boni:               3.445.221 francs
  • Boni cumulé: 41.030.044 francs

Le budget communal (Remicourt)

Le 6 mars 1977, le conseil communal de Remicourt présente le budget de la commune:

  • Recettes:    53.837.191 francs
  • Dépenses:  49.596.887 francs
  • Boni:             3.640.304 francs

Pas de subsides pour la Fabrique d’Eglise (Momalle)

Le 21 janvier 1871, la Fabrique d’Eglise de Momalle est déchue de toute participation aux subsides communaux, provinciaux ou de l’Etat, pour défaut d’avoir soumis son budget pour l’exercice 1871.

L’église de Hodeige sera restaurée

En 1902, l’architecte liégeois LHOEST établit les plans et devis pour agrandir et restaurer l’église de Hodeige. La Fabrique d’Eglise intervient pour un montant de 20.000 francs; le surplus est couvert par une souscription volontaire. Le budget de la commune ne lui permet pas d’intervenir dans la dépense.

Le budget 2016 (Waremme)

budget de waremme 2016

budget de waremme 2016

Le 21 décembre 2015, l’échevin des finances, KIPROSKI Stéphanie, présente le budget 2016, devant le Conseil Communal de Waremme.

Waremme emprunte

Le 2 décembre 1873, le conseil communal de Waremme vote un emprunt de 100.000 francs pour rembourser les dettes et reconstruire l’école moyenne dans les locaux de l’ancienne gendarmerie.

Subside communal au Centre Sportif (Waremme)

En 1991, le subside de la commune de Waremme au Centre Sportif et Culturel Edmond Leburton, reste fixé à 6.500.000 francs.

Le conseil communal des enfants à Schiltigheim (Waremme)

Le 6 juillet 1987, le bourgmestre de Waremme, COEME Guy, annonce en séance du conseil communal, que le conseil communal des enfants est invité par le maire de la commune de Schiltigheim, en Alsace.

La dépense relative à cette visite est estimée à 80.000 francs et sera prise en charge par le budget communal.

Jules Coene vote avec la majorité socialiste (Waremme)

Le 30 novembre 1987, après 24 années passées au sein du Conseil Communal, le conseiller COEN Jules (libéral indépendant) décide de voter pour la première fois en faveur du budget communal.