Le prix de l’électricité (Waremme)

En 1932, le prix de l’électricité est de 2,05 francs/KW pour l’éclairage et 0,80 franc/KW pour pour la force motrice.

Les bègnons des agriculteurs (Waremme)

Vers 1906, les agriculteurs de Waremme utilisent des tombereaux à trois roues appelés « Clitchèt » ou « Bègnon ». Leur caisse peut basculer vers l’arrière pour déverser la charge. Ces tombereaux peuvent être tirés par des boeufs ou des chevaux.

Albert Gérard, candidat (Waremme)

En avril 2018, GERARD Albert est candidat aux prochaines élections communales à Waremme. Il est âgé de 51 ans. Il se présentera à la 3ème place sur la liste du bourgmestre « PS – IC ».

Il est échevin des sports depuis 2012. Il est carreleur indépendant. Il est colombophile.

La Seigneurie de Lens

Le 4 août 1626, le Roi d’Espagne cède la Seigneurie de Lens au Seigneur de Grisort, DE SUYS Carlo-Rolando, pour 2.000 livres.

Raphaël de Sélys-Longchamps, photographe (Waremme)

En 1887, DE SELYS-LONGCHAMPS Raphaël, grand amateur de photographie, met au point un obturateur instantané et réalise des prises de vue de nuit.

Fernand Héraly (Waremme)

Vers 1921, HERALY Fernand habite rue Joseph Wauters, à Waremme, en face de l’horloger NELIS Emile et du boulanger CHAUDIERE Godefroid.

Fouilles de sauvetage (Omal – Darion)

A partir de 1981, des archéologues, sous la direction de Monsieur CAHEN D., effectuent des fouilles de sauvetage à Omal et à Darion, au lieu-dit « Les Colia ». Ils mettent à jour plusieurs maisons omaliennes, de différentes dimensions, entourées d’une palissade. Ce sont les premières habitations omaliennes complètes découvertes en Hesbaye.

Maison omalienne reconstituée (Lens-Saint-Servais)

En 1986, une maison omalienne, grandeur nature, est reconstituée à Lens-Saint-servais, sur base du plan des fondations d’un ancien village découvert à Darion, en commémoration du centenaire des premières découvertes de traces de cette civilisation dans la région.

Cette reconstitution est installée au lieu-dit « Les Tridaines ». Elle mesure 16,7 mètres de long, 4,65 mètres de large au chevet et 5,85 mètres à l’avant (ce plan forme donc un trapèze). L’espace est divisé en 3 zones: habitat, grange et étable.

Le coût de cette reconstitution s’élève à 300.000 francs.