Prémisses de l’affaire « Ibramco » (Liège – Belgique – Iran)

Le 6 décembre 1972, le Ministre des Affaires Economiques, SIMONET Henri, et le secrétaire général du Ministère de l’Economie, BAEYENS André, négocient un accord secret avec l’Iran, pour la construction d’une raffinerie de pétrole en Belgique, à la frontière des provinces de Liège et du Limbourg. Ce sont les prémisses de l’affaire « Ibramco ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.